Propreté absolue
Hygiène maximale
Ventilation double flux
+ Maintenance régulière
+ Installation dans les règles de l’art
Planification professionnelle
= Hygiène optimale

Confort absolu et hygiène maximale

Zehnder est synonyme d’exigences strictes, pas seulement en matière d’air neuf : dans le domaine de l’hygiène également, Zehnder élabore des produits et des services qui sont le gage d’un fonctionnement toujours optimal sur le plan de l’hygiène des systèmes Zehnder de ventilation double flux.

Pour une hygiène optimale, il suffit de respecter 3 principes :

1. Planification professionnelle

La planification d’un système de ventilation doit être réalisée par un spécialiste.

  • Ce n’est que de cette manière que vous pouvez avoir la certitude que le système de ventilation double flux est constitué exclusivement de composants faisant partie d’un même système. Ces composants sont parfaitement coordonnés pour un fonctionnement impeccable.
  • Pour que les composants du système soient correctement positionnés et pour garantir ainsi la qualité impeccable de l’air sur le plan e l’hygiène .
  • Pour que les planifications soient réalisées avec soin et dans le respect des directives et normes en vigueur. Zehnder forme les professionnels à cet effet.

2. Installation dans les règles de l’art

L’installation doit être effectuée par un spécialiste formé à cet effet.

  • En effet, une installation correcte, conforme aux normes et aux indications du fabricant, est indispensable pour bénéficier d’un système de ventilation impeccable sur le plan de l’hygiène.
  • Une installation minutieuse est le gage qu’aucune impureté provenant du chantier n’a pénétré dans le système. Par exemple, les gaines de ventilation doivent rester obturées par des bouchons durant la phase d’installation, afin qu’aucune impureté provenant du chantier ne puisse y pénétrer.
  • Un spécialiste procède à l’installation de sorte que lors du fonctionnement ultérieur du système, toutes les ouvertures importantes pour la maintenance restent facilement accessibles.

3. Inspection et maintenance régulières

Pour une installation optimale sur le plan de l’hygiène, quelques travaux d’entretien simples doivent être réalisés.

  • L’utilisateur n’a besoin d’appliquer que quelques principes simples pour effectuer l’entretien régulier. En effet, tous les trois mois, l’utilisateur doit inspecter les filtres et les remplacer si besoin. Les filtres doivent être changés tous les six mois. Des filtres de rechange d’origine peuvent en général être achetés auprès du spécialiste ou être commandés simplement dans la boutique en ligne Zehnder.
  • L’installation doit par ailleurs être inspectée régulièrement par le spécialiste, à des intervalles plus espacés (entretien approfondi).
  • Les personnes allergiques ont de quoi se réjouir. Grâce aux filtres anti-pollen en option, les poussières fines et les pollens sont également piégés, les personnes allergiques peuvent donc elles aussi respirer à fond. Les filtres peuvent être très simplement installés ultérieurement et s’achètent également auprès du spécialiste ou dans la boutique en ligne.
  • Si, contre toute attente, le système de ventilation tout confort devait s’encrasser, suite par exemple à une utilisation incorrecte, il pourra être facilement nettoyé par le spécialiste.

Conseils et astuces pratiques pour le spécialiste :

Une planification minutieuse est le fondement d’un système de ventilation hygiénique.

Quelques faits sur l’hygiène et la planification

Les bouches de soufflage doivent être planifiées de manière à rester facilement accessibles à tout moment.

Les bouches d’air extérieur et d’air rejeté peuvent être placées dans le mur extérieur ou en toiture. Il est important de positionner les bouches de soufflage dans des endroits à l’abri d’influences extérieures susceptibles de nuire à la qualité de l’air extérieur aspiré (notamment les gaz d’échappement, un local poubelles, etc.). La sortie de l’air rejeté, qui peut être chargé d’odeurs (provenant par exemple de la cuisine), doit être placée à un endroit où elle ne peut pas entraîner de nuisances. On évitera par exemple d’installer la sortie d’air rejeté sur un balcon. Par ailleurs, il faut prévoir une distance suffisante entre la bouche d’aspiration d’air extérieur et la bouche de sortie d’air rejeté. Dans la pratique, une distance supérieure à 3 m ou une disposition sur deux murs formant un coin du bâtiment a donné de bons résultats. La direction principale du vent joue également un rôle déterminant. (Remarque : la direction principale du vent est généralement l’ouest.) 

Un appareil de ventilation Zehnder ComfoAir est toujours livré avec un filtre de classe poussière ordinaire G4. Un filtre anti-pollen de classe F7 peut être ajouté à tout moment, et apportera un grand soulagement aux personnes allergiques. Si l’on souhaite prolonger la durée de vie des filtres, il est conseillé d’utiliser un second boîtier de filtre ou un composant en option, par exemple un puits canadien géothermique air/eau glycolée ComfoFond-L.

Disposition des filtres dans l’appareil : dans le tronçon d’air frais, on installe toujours d’abord un filtre ordinaire, puis un microfiltre dans le sens du flux d’air.

Outre une prise de courant ou un câble d’alimentation électrique ainsi que les raccords d’air, il faut toujours prévoir un raccord au réseau d’eaux usées dans le local où l’appareil est installé, car des condensats peuvent se former dans l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir pendant l’année. Ces condensats ne constituent pas un défaut, mais témoignent d’un fonctionnement particulièrement efficace du système de ventilation. Le raccord d’évacuation de condensat garantit par ailleurs que les éventuels gaz de canalisation et les odeurs ne peuvent pas parvenir dans le système de ventilation. Les condensats sont collectés et évacués directement hors de l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir par le raccord d’évacuation de condensat. 

La bouche d’air vicié dans la cuisine doit être placée à une distance suffisante du plan de cuisson. Noter que la sortie d’air vicié dans la cuisine assure le renouvellement permanent de l’air, et ne fait en aucun cas office de hotte d’aspiration. Dans la pratique, une distance latérale d’au moins 1,5 mètre par rapport au plan de cuisson ou de la cuisinière a donné de bons résultats. 

Des ouvertures de visite pour les collecteurs de distribution doivent être prévues à cet effet. Les bouches d’air extérieur et d’air rejeté ainsi que les bouches d’air neuf et d’air vicié doivent être facilement accessibles. En outre, il faut prévoir suffisamment d’espace devant ou sous l’appareil de ventilation pour procéder aux travaux de maintenance. 

En règle générale, toutes les gaines d’air neuf et d’air vicié doivent être prévues à l’intérieur de l’enveloppe thermique du bâtiment. Ceci permet d’éviter la condensation et les pertes d’énergie, et de garantir une hygiène impeccable des gaines. 

Zehnder déconseille de prévoir la pose dans les zones froides. Les conditions générales concernant l’épaisseur d’isolation sont spécifiées dans la norme DIN 1946-6.

Zehnder ComfoPipe Plus répond aux exigences de la norme DIN 1946-6 concernant l’isolation correcte, avec une épaisseur d’isolation de seulement 43 mm.

Grâce au flux transversal « forcé » à travers la pièce, les substances nocives en suspension dans l’air, comme le CO2, les COV, le radon, ainsi que l’humidité et les odeurs, sont évacuées de manière optimale hors de la pièce et du bâtiment. Les pièces sont ainsi approvisionnées en permanence avec de l’air frais et pur.

En principe, les bouches de soufflage doivent être disposées en diagonale par rapport aux ouvertures de passage (en général, les évidements au bas des portes). 

En cas d’utilisation de bouches à forte induction (bouches d’aération Zehnder, bouches pour la rénovation Zehnder) dans le flux d’air neuf, la bouche peut également être placée plus près de l’ouverture de passage. 

Lors de la planification d’une nouvelle construction, il faut calculer un temps suffisant pour permettre aux murs de sécher. Un fonctionnement tant que le chantier est en cours implique un risque de pénétration d’impuretés dans le système de ventilation. Dans l’idéal, l’installation ne sera mise en service qu’au moment de l’emménagement des habitants.

Une installation propre et conforme aux normes constitue la deuxième composante fondamentale d’un système de ventilation hygiénique.

Quelques faits sur l’hygiène et l’installation

Pour garantir une hygiène maximale, il faut éviter de choisir un emplacement en dessous du niveau du sol. L’installation dans une cour anglaise est interdite. Dans les zones polluées au radon, il est également conseillé de placer une aspiration à au moins 1 m au-dessus du niveau du sol. Pour savoir si vous habitez dans une zone polluée au radon, adressez-vous aux autorités sanitaires locales ou consultez le site http://www.radon.de/.

Installations avec une boîte à filtres Zehnder ComfoWell : 

Dans les installations avec boîte à filtres ComfoWell, le filtre standard de classe G4 reste dans l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir, même si un filtre anti-pollen supplémentaire est employé. Pour ce faire, le filtre anti-pollen est placé dans la boîte à filtres. Cette boîte à filtre anti-pollen est placée dans le flux d’air neuf (gaine entre l’appareil et le caisson de répartition d’air neuf). Grâce à la conception modulaire de Zehnder ComfoWell, la boîte à filtres peut également être installée juste devant le caisson de répartition. 

Installations avec un échangeur géothermique Zehnder ComfoFond-L : 

Dans les installations avec puits canadien géothermique air/eau glycolée Zehnder ComfoFond-L, le filtre ordinaire (G4) peut être retiré de l’appareil pour le placer directement dans Zehnder ComfoFond-L. Le filtre anti-pollen est alors placé dans l’emplacement libéré dans l’appareil.

Le premier siphon est le siphon sec, qui sépare le côté air vicié de l’appareil de ventilation du local où il est installé. Nous recommandons le siphon sec Zehnder, car il y a des périodes de fonctionnement sans condensation où l’eau piégée peut sécher. 

Le deuxième siphon est un entonnoir siphon qui est raccordé à une évacuation libre d’au moins 40 mm. Ce siphon sépare le réseau d’eaux usées du local d’installation. Grâce à cette mesure, toute réduction du degré de récupération de chaleur due à de l’air parasite est exclue. L’installation est soumise aux normes DIN 1946-6 et DIN EN 12056. 

Conformément à la norme DIN 1946-6, il est impératif d’installer un filtre dans les bouches d’air vicié des cuisines. Ce filtre est garant de la propreté et de l’hygiène permanentes des gaines de ventilation, qui restent exemptes de dépôts graisseux, ce qui réduit également les besoins de maintenance.

Les filtres peuvent être facilement placés dans les bouches d’air.

Des ouvertures de visite pour collecteur de distribution doivent être installées à cet effet. Les bouches d’air extérieur et d’air rejeté et les bouches d’air neuf et d’air vicié doivent être facilement accessibles. En outre, il doit rester suffisamment d’espace devant ou sous l’appareil de ventilation pour procéder aux travaux de maintenance.

Noter qu’il n’est pas permis d’intégrer des bouches de soufflage dans des lambris, des meubles encastrés, des faux plafonds, etc. en raison des conditions de nettoyage difficiles. 

En règle générale, toutes les gaines d’air neuf et d’air vicié doivent être posées à l’intérieur de l’enveloppe thermique du bâtiment. Ceci permet d’éviter la condensation et les pertes d’énergie, et de garantir une hygiène impeccable des gaines. 

Zehnder déconseille la pose dans les zones froides. Les conditions générales concernant l’épaisseur d’isolation sont spécifiées dans la norme DIN 1946-6.

Une isolation étanche à la diffusion de vapeur est recommandée ou, à défaut, l’utilisation d’un système de gaines satisfaisant à cette exigence, comme Zehnder ComfoPipe et Zehnder ComfoPipe Plus.

Dans le cas de l’utilisation d’un système de gaines ne répondant pas à ces exigences, une isolation supplémentaire conforme à la norme DIN 1946-6 doit être montée. Dans le cas d’une couche d’isolation à base de fibres minérales, il faut veiller à colmater de manière durablement étanche les joints et les raccords.

Grâce au flux transversal « forcé » à travers la pièce, les substances nocives en suspension dans l’air, comme le CO2, les COV, le radon, ainsi que l’excès d’humidité et les odeurs sont évacués de manière optimale hors de la pièce et du bâtiment, tandis que l’habitation est alimentée en permanence en air frais et pur.

Pour ce faire, les bouches de soufflage doivent en principe être montées en diagonale par rapport aux ouvertures de passage (en général, les évidements au bas des portes). 

En cas d’utilisation de bouches à forte induction (bouches d’aération Zehnder, bouches pour la rénovation Zehnder) dans le flux d’air neuf, la bouche peut également être montée plus près de l’ouverture de passage.

Pour éviter d’importants besoins de nettoyage, il faut empêcher la pénétration d’impuretés dans les gaines pendant la durée du chantier. Dans l’idéal, l’installation ne sera mise en service qu’au moment de l’emménagement.

Tous les composants quittent l’usine dans un emballage fermé afin d’empêcher la pénétration d’impuretés au cours du transport et du stockage. Ils doivent rester emballés pendant toute la durée du chantier. Zehnder prévoit à cet effet un grand nombre de bouchons pour les gaines de ventilation Zehnder, de sorte que dès le départ, les composants Zehnder satisfont à des exigences très strictes en matière d’hygiène.

Une mise en service selon la norme DIN 1946-6 se déroule avec un instrument de mesure approprié pour mesurer le débit volumétrique et dure environ 2 à 3 heures, réglage de l’appareil compris. La mesure est effectuée sur les bouches d’air neuf et d’air vicié à l’aide d’un anémomètre à moulinet ou d’un instrument de mesure de la contre-pression avec entonnoir. Par l’ajustement du système de ventilation, un bilan équilibré entre les débits d’air neuf et d’air vicié est obtenu dans les différentes allures de ventilation. De la même manière, ce n’est qu’au moment de l’ajustement des différentes bouches d’air qu’est défini le débit d’air requis pour des conditions hygiéniques, suivant l’utilisation et l’occupation des pièces. 

Pour garantir un fonctionnement optimal de l’installation, y compris après de longues périodes de service, nous conseillons de souscrire à un contrat de maintenance. Les travaux de maintenance sont répartis en des opérations faciles à réaliser, que le client final ou l’utilisateur de l’installation peut effectuer lui-même (entretien régulier*) et des interventions qui doivent être effectuées par une entreprise spécialisée (entretien approfondi*).

Si tous ces travaux sont réalisés correctement et selon les intervalles prévus, l’installation de votre client continuera de bien fonctionner et restera dans un état d’hygiène irréprochable. Proposez à cet effet un contrat de maintenance à votre client.

Les bouches d’air extérieur et d’air rejeté, les bouches d’air neuf et d’air vicié et l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir doivent être parfaitement accessibles pour permettre le remplacement des filtres.

Une utilisation dans les règles de l’hygiène est le gage d’un climat ambiant sain et agréable sur le long terme.

Quelques faits concernant l’hygiène et le fonctionnement/la maintenance

En quelques gestes, le spécialiste procède à l’entretien approfondi*, garantissant ainsi le fonctionnement hygiénique et sobre en énergie du système de ventilation tout confort de son client. Proposez à cet effet un contrat de maintenance à votre client.

Entretien* approfondi : 
- A effectuer tous les 24 mois par un spécialiste
- Nettoyage et dépose de l’échangeur de chaleur de l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir. L’échangeur de chaleur enthalpique se nettoie très simplement à l’eau.
- Nettoyage des filtres du registre de préchauffage de l’appareil (le cas échéant)
- Nettoyage du siphon de condensat et contrôle de l’évacuation
- Inspection et nettoyage des ventilateurs
- Vérifiez également si les travaux de l’entretien régulier* ont été correctement effectués par votre client.

Entretien régulier* :  
- A effectuer tous les 3 mois par l’utilisateur de l’installation
- Inspection des filtres dans le système. En cas d’encrassement trop important, remplacement des filtres :
1. Filtres des bouches d’air vicié
2. Filtres (air neuf et air vicié) de l’appareil de ventilation Zehnder ComfoAir
3. Filtre anti-pollen dans le flux d’air neuf (le cas échéant)
4. Filtre de l’échangeur géothermique Zehnder ComfoFond-L (le cas échéant)
5. Inspection des grilles d’air extérieur et d’air rejeté/hotte en toiture

Des intervalles de 3 mois se sont révélés adéquats. Mais inspecter les filtres ne signifie pas forcément qu’il soit nécessaire de les remplacer. Tout dépend du lieu où se trouve l’installation et du lieu où l’air extérieur est aspiré. En règle générale, l’encrassement est plus important en ville qu’à la campagne, de même que dans un nouveau lotissement, la pollution est supérieure à celle d’un quartier résidentiel construit depuis longtemps. En général, Zehnder recommande de remplacer les filtres au moins une fois par an, indépendamment de leur encrassement.

Questions fréquentes :

- Est-il possible de nettoyer les filtres par aspiration ?
Les filtres peuvent être nettoyés superficiellement avec un aspirateur. Mais celui-ci ne permet pas d’éliminer les impuretés incrustées en profondeur. Ce dépôt en profondeur est nécessaire pour assurer aux filtres une durée de service adéquate. Zehnder recommande de remplacer les filtres au moins une fois par an, indépendamment de leur encrassement.

- Est-il possible de laver les filtres ?
Zehnder déconseille de laver les filtres. Le lavage élimine les impuretés en surface, mais les dépôts en profondeur vont s’incruster encore plus profondément dans le matériau, entraînant le colmatage du filtre. Suivant le degré d’encrassement, des moisissures peuvent également se former en raison du barrage au passage de l’air et de l’effet éponge.

- Où l’utilisateur peut-il acheter des filtres ?
En tant que spécialiste, vous pouvez proposer les filtres d’origine adaptés aux besoins de votre client. Par ailleurs, l’utilisateur a la possibilité de commander ses filtres dans la boutique de filtres de Zehnder.

 

Les bouches d’air doivent rester accessibles à tout moment, car il faut vérifier leur degré d’encrassement tous les deux ans et les nettoyer, le cas échéant. En tant que spécialiste, attirez l’attention de l’utilisateur sur ce point.

Afin de garantir un fonctionnement optimal en matière d’hygiène, l’utilisateur doit inspecter les filtres tous les trois mois, et les remplacer au plus tard au bout de six mois (entretien régulier*). Si l’on compte des personnes allergiques parmi les habitants, il est conseillé de remplacer les filtres ordinaires standard par des filtres anti-pollen, qui constituent une solution de rééquipement bon marché, et apportent un grand soulagement aux personnes souffrant d’allergies.

En tant que spécialiste, pensez à questionner vos clients à ce sujet lors de l’entretien de conseil, abordez les travaux de maintenance à effectuer et proposez-leur les filtres d’origine qui conviennent. Le cas échéant, vous pouvez également orienter vos clients vers la boutique en ligne Zehnder pour les filtres de rechange.

Le siphon sec fait barrage aux odeurs dégagées entre le système de ventilation Zehnder et le réseau d’eaux usées. Dans le cadre de l’entretien approfondi*, contrôlez tous les deux ans son étanchéité et son fonctionnement, et nettoyez-le en cas d’encrassement.

L’air vicié humide, ainsi que les odeurs de cuisine, la fumée de cigarette et les composés organiques volatils (COV) sont évacués par les bouches d’air vicié.

Par conséquent, les filtres installés dans ces sorties doivent être remplacés tous les six mois. En tant que spécialiste, proposez à votre client les filtres d’origine dont il a besoin ou orientez-le vers la boutique en ligne Zehnder.

Tous les composants concernés des systèmes de ventilation Zehnder possèdent déjà les ouvertures de visite nécessaires pour procéder à une maintenance facile à réaliser et impeccable sur le plan de l’hygiène. 

Un contrôle visuel doit être effectué pour pouvoir exclure tout dommage éventuel de la couche d’isolation.

Le fonctionnement du système pendant un chantier implique un risque élevé d’encrassement des composants, qui nécessiteraient alors un important travail de nettoyage avant même que les habitants ne puissent emménager. Zehnder recommande de mettre l’installation en service juste avant que le bâtiment soit mis en service et réceptionné par ses utilisateurs.

Comme les composants Zehnder sont hermétiquement fermés au moment de leur livraison, une hygiène et une propreté maximales du système peuvent être garanties durant toute la durée du chantier, sous réserve que l’installation ne soit mise en service qu’après l’achèvement de tous les travaux. 

 

Une mise en service conforme à la norme DIN 1946-6 comprend également la remise du système de ventilation tout confort au maître d’ouvrage. En tant que professionnel, expliquez les principales fonctions à votre client et attirez son attention sur les opérations de maintenance.

Le système de ventilation double flux évacue l’humidité excessive et les substances nocives hors du bâtiment. Le flux qui traverse en permanence les composants préserve l’hygiène du système de ventilation. En principe, le système de ventilation doit toujours rester en service, afin que cette hygiène soit toujours garantie. Plutôt que de couper complètement l’installation, il est préférable de régler le débit d’air par l’intermédiaire d’un programme horaire de l’interface de commande ou en sélectionnant manuellement l’allure de ventilation.

Comment choisir le débit d’air adéquat en cas d’absence prolongée ? Dans ce cas, l’allure de ventilation la plus faible est en général suffisante pour assurer durablement un climat ambiant confortable tout en satisfaisant à toutes les exigences en matière d’hygiène. Par ailleurs, la puissance absorbée est alors si faible qu’elle est de fait négligeable.

Avez-vous d’autres questions ? N’hésitez pas à nous les poser. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Les champs marqués par un astérisque * sont obligatoires